Obtenir un prêt immobilier après 65 ans : comment faire

Le nerf de la guerre réside dans l’assurance : si les banques accordent plus facilement des prêts immobiliers aux seniors, elles exigent obligatoirement une assurance hypothécaire.

Cependant, les garanties d’assurance offertes par les banques se terminent souvent après 75 ans. Vous devrez donc mettre toutes les chances de votre côté pour identifier les bons partenaires pour obtenir votre prêt immobilier.

Quelles sont les solutions pour obtenir une hypothèque après 65 ans ?

Malgré les difficultés supplémentaires évoquées, tout n’est pas perdu pour votre cas,car plusieurs solutions existent. Découvrez alors comment faire un prêt immobilier après 65 ans.

Réduire le coût du crédit

Une première solution est de réduire le coût et le TAEG de votre crédit immobilier en jouant sur ses différentes composantes. Vous avez plusieurs options pour cela :

  • Jouez à la concurrence pour trouver une assurance emprunteur moins chère que celle proposée par la banque. Grâce à la loi Lagarde, vous avez le droit d’être assuré par des assurances extérieures aux groupes bancaires et ainsi de bénéficier d’un tarif et d’une couverture potentiellement plus attractifs (c’est ce qu’on appelle la délégation).
  • Diminuez la durée de votre prêt. Cela vous permet d’économiser des sommes importantes en termes d’intérêts puisque vous remboursez votre capital dans un délai plus court, tout en bénéficiant d’un taux inférieur.
  • Augmentez votre consommation. Si vous avez la possibilité d’apporter plus de votre poche que les 10 % généralement demandés par la banque, vous avez tout à gagner.

Choisissez soigneusement votre assurance de prêt immobilier

Une deuxième solution consiste à approfondir vos connaissances sur les spécificités de l’assurance de prêt immobilier senior afin de trouver le bon assureur.

Pour commencer, il est essentiel de comprendre la différence entre :

  • l’âge limite de souscription, c’est-à-dire l’âge limite auquel vous pouvez souscrire aux garanties
  • et l’âge limite de résiliation de la couverture, c’est-à-dire l’âge limite pour lequel vous serez couvert

Ces limites d’âge varient considérablement d’un assureur à l’autre et il est important de vérifier que vous serez assuré pour toute la durée de votre prêt.

Ensuite, vous devez être capable de comprendre les différents types de garanties qui composent l’assurance.

Le courtier immobilier sait valoriser votre dossier senior

Une troisième solution consiste à utiliser les services d’un courtier hypothécaire. Ce conseiller hypothécaire peut vous aider :

  • Composez votre dossier, mettez-le en valeur auprès de la banque et contactez l’établissement le plus apte à vous accompagner dans votre projet.
  • Comprenez les spécificités de l’assurance-crédit.
  • Trouvez l’assurance la plus adaptée à votre situation grâce à sa connaissance du marché de l’assurance et du crédit immobilier en général.
  • Favorisez l’acceptation de l’assurance choisie par la banque auprès de laquelle vous empruntez (votre assurance doit être équivalente en termes de garanties à celle offerte par la banque).

Bref, le courtier sait aussi comprendre toutes les subtilités et les caractéristiques de l’assurance emprunteur. Il/Elle saura trouver l’assurance la plus adaptée à la situation du senior car il/elle connaît très bien le marché de l’assurance et du crédit immobilier de sa région. Il/Elle sera aussi plus à même de faire accepter l’assurance choisie par la banque en charge du prêt bancaire du senior.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *