L’assurance emprunteur est un élément clé si on veut avoir le pré d’un établissement bancaire. En effet, il allège les divers protocoles reliés à l’obtention d’un prêt. De cette manière, on pourra facilement obtenir le prêt. Cependant, il y a aussi beaucoup d’autres avantages, nous allons en parler dans cet article.

 

Des contrats collectifs majoritaires

 

Pour un prêt immobilier, la souscription à une assurance est obligatoire. Pourtant, c’est une condition déterminante pour avoir le crédit que plusieurs banques exigent. L’assurance emprunteur court durant la durée de l’emprunt, elle règle les mensualités dans le cas où le débiteur est décédé. Il y a aussi des garanties supplémentaires qui s’ajoutent en général à ce contrat pour accompagner les souscripteurs dans les différents aléas de la vie comme la perte de l’emploi, la perte d’autonomie, l’invalidité.

Concernant l’assurance emprunteur, il y a deux solutions qui existent. Il y a le contrat groupe, c’est le type le plus répandu. Il s’agit de l’offre que propose la banque qui accorde le crédit. Ainsi, on aura la validation du prêt ainsi que la souscription du contrat en même temps. On l’appelle aussi délégation d’assurance. L’autre cas consiste alors logiquement à une différence d’établissement pour l’assurance emprunteur et la demande de prêt. Pour en savoir plus, ou pour souscrire, vous pouvez visiter les assurances complémentaires santors.

 

Des contrats plus compétitifs et plus économiques

 

La souscription à un contrat d’assurance de prêt par l’intermédiaire d’un établissement indépendant implique un certain niveau de garantie. Il faut au minimum une garantie équivalente au contrat collectif. De cette manière, le banquier va étudier le dossier et donner son approbation ou son refus après 10 jours.

Cependant, si on souscrit à une assurance emprunteur, on aura des tarifications un peu plus basvu le contrat très compétitif en ce qui concerne le prêt.

Assurance de groupe ou assurance individuelle ?

 

Auparavant, la banque prêteuse pouvait imposer systématiquement la souscription à son contrat de groupe. Ce dernier repose sur une mutualisation des risques et une tarification unique. Cependant, depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde suivie de la loi Hamon, l’emprunteur peut choisir un contrat d’assurance de prêt individuel, uniquement s’il comporte un niveau de garanties équivalent ou supérieur.

 

Ce contrat présente l’avantage d’être personnalisé, c’est-à-dire qu’il prévoit des garanties adaptées au profil de l’emprunteur ainsi qu’une tarification attractive. Il est possible de souscrire une assurance de prêt individuelle auprès d’un assureur externe. Face aux multiples offres proposées sur le marché, il est conseillé d’utiliser un comparateur en ligne permettant de confronter les contrats en quelques clics. Ensuite, au moins trois demandes de devis sont recommandées pour faire le bon choix. Plusieurs paramètres doivent être pris en compte et notamment : les garanties offertes, les délais de franchise et de carence, les exclusions, la quotité, le prix. Pour plus de facilité, il est également possible de passer par l’intermédiaire d’un courtier spécialiste qui se chargera de trouver le meilleur contrat à votre place grâce à son large réseau de partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *