Depuis les attentats survenus en France ces dernières années, l’Etat accorde de plus en plus d’importance au rôle de la sécurité privée. Ainsi, le secteur gagne peu à peu en reconnaissance et devrait créer près de 73 000 postes d’ici à 2022. Pourquoi et comment devenir agent de sécurité ? Zoom sur les opportunités dont va pouvoir bénéficier ce métier en pleine évolution.

L’agent de sécurité : un métier réglementé

Tout recruteur au sein d’une entreprise de sécurité 91 doit avoir une parfaite connaissance de la réglementation relative aux conditions d’exercice des activités de sécurité privée.

Pour travailler ou continuer à travailler, l’agent doit obligatoirement disposer d’une carte professionnelle. Il est de sa responsabilité de la demander auprès du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS), l’autorité administrative compétente. La carte professionnelle est délivrée sous trois conditions : être majeur, ne pas avoir commis d’actes répréhensibles et incompatibles avec la profession, et disposer d’une formation professionnelle reconnue. Cette carte avec d’autres certifications doivent être présentés au près de l’agence ou entreprise de sécurité 91. Certifications et formations diplômantes permettent de répondre à cette dernière obligation et sont accessibles à chacun, sur autorisation préalable du CNAPS. CQP-APS et SSIAP étant les qualifications professionnelles les plus connues pour accéder au métier de sécurité privée. Sa carte professionnelle en poche, l’agent dispose d’un numéro, unique, personnel et valable 5 ans sur tout le territoire national qui lui permet d’exercer.

Professionnalisation et spécialisation

Désormais largement professionnalisés et régulièrement contrôlés, les métiers de sécurité sont aujourd’hui reconnus pour leur utilité, ainsi que pour la compétence et l’efficacité de leurs personnels. La preuve, l’entreprise de sécurité 91 ne cesse de recruter.

Au-delà de la formation initiale obligatoire, les agents de sécurité sont aussi formés aux spécificités des sites sur lesquels ils exercent. On les rencontre aujourd’hui dans tous les secteurs d’activité ; au sein des aéroports, de grands groupes industriels (notamment les sites classés Seveso), dans le secteur tertiaire (immeubles de grande hauteur, parc d’attraction, banques, théâtres, magasins, etc.), ou encore lors d’événements culturels ou sportifs.

Lors de l’Euro 2016, on a pu constater l’implication de quelques 12 000 agents de sécurité mobilisés à travers le pays, et chacun se souvient de l’action de cet agent de sécurité qui en refoulant l’un des trois terroristes au Stade de France a évité un drame d’envergure.

Qualités requises

La première qualité requise pour exercer le métier d’agent de sécurité est l’intégrité. Chaque agent de sécurité privée se doit de faire preuve d’une éthique sans faille et d’une honnêteté à toute épreuve.

Le sens de l’observation et la réactivité sont aussi des qualités essentielles. L’attention portée aux détails de son environnement de travail permet régulièrement l’interpellation d’individus mal intentionnés par les services de police. Comportements suspects, changements inhabituels, …  doivent être détectés rapidement afin d’agir efficacement.

Enfin, l’empathie et la capacité à rester maître de soi sont également requis, notamment dans des situations d’agressivité potentielle. Une formation spécifique à la gestion de l’agressivité a d’ailleurs été élaborée pour aider les agents de sécurité à comprendre ses mécanismes, et à les désamorcer.

Quelle formation et comment devenir agent de sécurité ?

Devenir agent de sécurité ne s’improvise pas. Rigoureux et réglementé, le secteur exige avant tout un casier judiciaire vierge. A cela s’ajoute l’obtention d’une carte professionnelle, délivrée par le CNAPS, et à renouveler tous les 5 ans, après avoir réalisé un stage MAC.

Pour devenir agent de sécurité, différentes formations et diplômes existent et permettent d’accéder à ce poste. Parmi elles : le Titre Professionnel Agent de Sûreté et de Sécurité Privée ; le CQP Agent de prévention et de sécurité (CQP APS) ; le CAP Agent de prévention et de sécurité ; le MC sûreté des espaces ouverts au public ; le Bac Pro sécurité-prévention ; le Brevet Professionnel d’agent technique de prévention et de sécurité ; le DUT hygiène sécurité environnement ou encore la Licence Pro sécurité des biens et des personnes.

Devenir agent de sécurité est donc accessible grâce à diverses formations, et les possibilités d’évolution sont souvent liées aux différentes spécialisations (télésurveillance, agent cynophile, SSIAP, etc.) ou responsabilités (responsable d’équipe, chef de la sécurité, etc.). Ces spécialisations s’effectuent pour la plupart dans le cadre de la formation continue, inscrite dans le livre IX du Code du Travail.

Quoiqu’il en soit, devenir agent de sécurité au près d’une agence ou une entreprise de sécurité 91 aujourd’hui vous promet de belles opportunités et perspectives d’avenir, en espérant que le secteur puisse encore gagner en pouvoir et en reconnaissance au cours des prochaines années. Après tout, veiller sur les autres n’est-ce pas un merveilleux métier ?

Rôle de l’agent de sécurité

L’agent de sécurité a pour rôle essentiel de protéger les personnes et les biens. Cette tâche recouvre à la fois les notions générales de sûreté (prévention des actes de malveillance) et de sécurité (prévention des événements à caractère accidentel, impliquant notamment l’intervention de premiers secours, et la lutte contre l’incendie).

Il est également le garant de la bonne application des règles de sûreté et de sécurité sur le site dont il assure la surveillance (consignes, protocole de sécurité, etc.)

On prête parfois à l’agent de sécurité un rôle d’accueil : c’est une grossière erreur. La loi [1] établit en effet clairement que l’exercice des métiers de sécurité privée se doit d’être exclusif. Le non respect de cette obligation entraîne les sanctions légales prévues pour le prêt illicite de main-d’œuvre ou le délit de marchandage (si préjudice au salarié impliqué).

Dans ce contexte, le principe de coresponsabilité du donneur d’ordre (l’entreprise par exemple) vis-à-vis des pratiques illégales de son prestataire de sécurité a été réaffirmé par les pouvoirs publics. Les entreprises de sécurité privée, tout comme les donneurs d’ordre, sont désormais sensibilisés aux sanctions pénales encourues par ceux qui tenteraient de s’affranchir de leurs obligations sociales et/ou fiscales.

Il est donc strictement interdit pour un agent de sécurité d’effectuer la moindre action sortant du cadre pour lequel il est employé.

Devenir agent de sécurité : un marché en pleine croissance

Un secteur qui recrute

Avec une croissance de plus de 30% sur les 10 dernières années, le secteur de la sécurité privée connait un essor considérable. En effet, les attentats survenus en France depuis 2015 n’ont fait qu’augmenter la demande en matière de sécurité. Pour répondre à celle-ci, le secteur prévoit créer près de 100 000 postes dans les années à venir. Devenir agent de sécurité est donc une option intéressante au vu de l’actuel marché de l’emploi en France. De plus, Pôle Emploi permet aux demandeurs d’emploi entre 18 et 30 ans de suivre une formation gratuite et rémunérée. Cette formation en alternance, au sein de l’Ecole européenne de sécurité privée à Versailles, permet l’obtention du titre RNCP niveau V « Agent de prévention de sûreté et de sécurité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *