Comment se passent les investissements en SCPI ?

On ne présente plus les SCPI.  Ce sont des tendances immobilières en Belgique, et cela ne date pas d’hier. Très prisées, notamment à cause des rendements qu’elles promettent, les agences SCPI séduisent aussi bien les novices en placement immo que les investisseurs aguerris. Mais comment ça marche  exactement ?

Acheter des quotes-parts bien précis pour accéder à une offre

Désormais, les SCPI en Belgique ne vous demandent plus de droits de souscription. Par contre, il y a un nombre de quotes-parts bien précis pour accéder à une offre. Ce dernier varie d’une agence à une autre.

Il n’en demeure pas moins que pour investir dans ce genre de projet, vous n’allez pas devoir trop vous endetter. En moyenne, il suffit de quelques centaines d’euros pour vous lancer. Et c’est une des raisons pour lesquelles les SCPI sont aussi prisés de nos jours.

Comme pour tout investissement immobilier, les SCPI peuvent durer longtemps et être même introduits dans un héritage. Il s’agit d’acheter une partie d’un ensemble de bien pour quelques centaines d’euros. Ce qui vous ouvrira les portes aux titres de « copropriétaire ». Bien sûr, si vous n’avez pas les centaines d’euros nécessaires pour souscrire à une offre, les banques belges peuvent vous proposer des crédits affectés à ce genre de projet d’investissement. Certaines peuvent même vous conseiller une liste des meilleurs SCPI avec lesquelles elles travaillent et qu’elles peuvent financer. De quoi vous mâcher le travail pendant la recherche des meilleurs placements à faire.

Un rendement attractif

Malgré cet investissement minimum, les SCPI vous promettent toutefois un rendement attractif. On parle d’une moyenne de 4% brut annuel. Bien évidemment, tout dépend de la qualité de vos placements et de votre agence SCPI. Vous faire conseiller par un expert comptable Saint-Gilles pour être sûr de faire le bon choix ne serait pas du luxe.

Il s’agit d’acheter des parts de bien pour devenir un copropriétaire avec d’autres investisseurs. Ce peut être dans des locaux commerciaux, des biens résidentiels, des vitrines de ventes, des établissements spécialisés ou bien d’autres encore. En tous les cas, ces biens seront destinés à être reloués par la suite afin de vous assurer un dividende mensuel ou trimestriel.

Les rendements de votre investissement pourront varier en fonction du mode de gestion des SCPI, mais aussi du nombre de quote-part que vous avez achetée. Plus vous en avez, plus vous toucherez, et vice versa.

Il s’agit certes d’un placement sur le long terme. Du moins, ici, les dividendes peuvent être libérés plusieurs fois pendant l’année. Ce qui vous permet tout de même d’un profiter un peu et de vous rassurer. C’est un autre avantage qui joue en faveur des SCPI.

Une gestion facile

Il importe tout de même de souligner que les placements en SCPI ne sont pas aussi compliqués à gérer que les investissements locatifs classiques. Ici, la gestion des biens ne vous incombe pas. Elle sera du ressort de l’agence qui touche d’ailleurs déjà une commission pour cela.

C’est la raison pour laquelle l’expert comptable Saint-Gilles appelle ce type d’investissement « la pierre papier ». Vous êtes copropriétaires, certes, mais uniquement sur les documents. Pour de vrai, vous n’intervenez pas dans la prospection des biens, le recouvrement des loyers ou encore l’entretien de ces derniers. Vous ne faites que toucher les dividendes. Ce qui est pratique.

Le placement peut être personnalisé en fonction de vos envies. Comme susmentionné, vous avez le choix entre plusieurs portefeuilles de marchés. À savoir toutefois que les vitrines de vente et les magasins ainsi que les locaux professionnels sont les plus faciles à relouer et sont donc les plus prisés. Pour plus d’informations en SCPI, n’hésitez pas de visiter le site en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *