La pédagogie Freinet est une technique éducative qui consiste à travailler plus particulièrement sur la liberté d’expression d’un enfant avec différents ateliers et/ou travaux. C’est en effet une pédagogie participative et active. Le passage en colonie de vacances peut être considéré comme une pédagogie Freinet, car les apprentissages se font par découverte et expérience personnelle. Toutes les organisations se font en groupe et on y apprend aux enfants à trouver ensemble, mais à leur manière, les solutions aux problèmes.

Les principes de la pédagogie Freinet

La finalité de la pédagogie Freinet touche 3 principes fondamentaux, dont l’enseignement ouvert sur la vie, l’école du travail et l’école populaire.

 

Le tâtonnement expérimental est la base d’apprentissage pour tout enfant en bonne santé. Il est naturel pour lui d’accroître progressivement son savoir et son intelligence pour maîtriser au mieux l’environnement dans lequel il se trouve. C’est par les essais que l’enfant apprend, il ajuste son expérience en fonction des erreurs commises.

 

L’apprentissage par « méthode naturelle » se complète avec le tâtonnement expérimental. Elle concerne une action expérimentale par libre communication.

 

L’expression libre est appuyée par le sens de l’écoute, de l’observation et surtout de la communication avec son environnement. Un enfant peut être à l’origine d’une belle parole, de dessin, de musique, de gestes, etc., si son espace met en valeur ces principes.

Les colonies de vacances, une véritable école ouverte sur la vie pour une meilleure implication

Selon la pédagogie Freinet, l’école est un milieu qui doit être lié à l’espace environnemental. Comme Mr Freinet l’a dénoncé, l’apprentissage scolastique n’est pas approprié à cause de l’existence de manuel inadapté aux élèves.

 

La fréquentation des colonies de vacances permet une continuité symbolique et une pratique de l’enseignement dans un environnement naturel, social et humain. Les activités sont ouvertes sur la vie et les travaux concernent des thèmes sur la nature, l’histoire, la culture, le social, etc.

 

L’implication de chaque enfant est importante et c’est un des principes de ce type de pédagogie. Dans une colonie de vacances, un élève est considéré comme étant un acteur et non un spectateur. C’est pour cette raison que chaque encadreur et moniteur motive le travail des enfants.

 

Pour ce faire, les responsables utilisent différentes tactiques qui consistent à éveiller la curiosité et l’attention de l’enfant. Par ailleurs, la réussite pour la prochaine rentrée scolaire est largement supérieure chez les enfants qui sont revenus d’une colonie de vacances par rapport aux enfants qui se sont enfermés dans leurs chambres pour jouer à des jeux vidéo.

Les autres principes de la pédagogie Freinet

L’éducation du travail n’est pas faite pour aliéner ou « maltraiter » un enfant. C’est au contraire une méthode qui lui apprend que dans un groupe, sa participation est aussi importante que celle des autres. Les organisations en colonie de vacances sont basées sur ce principe.

L’autonomisation et la responsabilisation sont la base de la prise de responsabilité chez les enfants. Une école qui prépare des personnes responsables doit éduquer les petits à l’indépendance avec les outils qui leur sont adaptés : la rédaction d’un article, les travaux à l’oral ou encore les thèmes.

 

Pour terminer sur les principes de la pédagogie Freinet, la coopération professeur/élève, élève/élève, organisation/élève, représente un enjeu indispensable. C’est une meilleure façon de maintenir la cohésion en préservant la personnalité de chaque enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *