Enfant
16 mars 2021

Les appareils d’aide pour faciliter la vie quotidienne des enfants handicapés

Par SEO

Pour les enfants handicapés, les appareils et technologies d’assistance offrent la possibilité de s’intégrer dans tous les aspects de la vie quotidienne. Voici un aperçu des appareils qui font tomber les barrières.

Les dispositifs pour faciliter la communication

Les enfants handicapés ont souvent du mal à communiquer, en raison de symptômes de la maladie tels que des spasmes musculaires dans la bouche, la langue et la gorge. Il est donc difficile de former des mots et des phrases, ce qui complique la vie quotidienne de l’enfant, de ses parents et de ses camarades.

Les appareils d’aide à la communication ne donnent donc pas seulement à l’enfant la possibilité de participer à des conversations. Ils peuvent également l’aider à nouer des amitiés, car il pourra poser des questions, exprimer ses émotions et s’engager activement dans le monde.

Dispositifs de communication

Il existe de nombreux dispositifs pour aider les enfants handicapés à communiquer, comme les tableaux de communication électroniques qui permettent aux enfants de choisir des lettres, des mots et des phrases sur l’écran afin d’exprimer verbalement leurs pensées.

De nombreux tableaux de communication de haute technologie permettent également à l’enfant de communiquer grâce à une technologie de suivi des yeux qui fonctionne comme une souris sur un ordinateur. De cette façon, l’enfant peut établir un contact visuel avec un symbole ou une lettre pendant un court laps de temps pour faire une sélection.

Aides auditives et visuelles

Les aides auditives et visuelles, comme les amplificateurs de téléphone et les livres à gros caractères, peuvent être très utiles pour les capacités de communication de votre enfant.

Les technologies d’aide à la fonction motrice et au positionnement

Les technologies pour la fonction motrice peuvent être très utiles pour aider un enfant ayant des difficultés à se mouvoir, et elles favorisent également la stabilité en le maintenant en position verticale. Il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs d’assistance qui facilitent la vie quotidienne.

Se tenir debout et marcher

Tous les enfants handicapés ne sont pas capables de se tenir debout tout seuls. Dans ce cas, les verticalisateurs seront un dispositif utile pour permettre à l’enfant de participer aux activités.

Les aides à la marche sont des dispositifs d’équipement adaptatif utilisés pour accroître la mobilité indépendante. Ils aident l’enfant à améliorer son équilibre et sa stabilité, et de nombreux modèles permettent également d’entraîner la démarche et de corriger les postures. Ils améliorent la confiance de l’enfant dans la marche. Assurez-vous que l’aide à la marche répond aux besoins de l’enfant et qu’elle est adaptée à l’enfant.

Il existe aussi le drap de glisse qui permet de faciliter le réhaussement ou la manipulation de l’enfant lorsqu’il est en position allongée dans son lit.

Fauteuils roulants

Les technologies d’assistance sous forme de fauteuils roulants, qu’ils soient électriques ou manuels, peuvent être utiles. Les personnes atteintes de paralysie cérébrale peuvent avoir besoin d’une aide à la mobilité et doivent donc utiliser des dispositifs de mobilité motorisés, par exemple un fauteuil roulant motorisé. D’autres peuvent avoir besoin d’utiliser un fauteuil roulant manuel pour les aider à se déplacer.

Les dispositifs d’adaptation pour les sports et les loisirs

Matériel d’art adapté

L’art est un excellent moyen pour un enfant de s’exprimer, d’acquérir des compétences et de renforcer son estime de soi. Un enfant handicapé peut trouver plus facile d’utiliser des marqueurs ou des pinceaux plus grands, car ils sont plus faciles à saisir.

Tricycle adapté

Il s’agit d’un appareil de cyclisme thérapeutique qui permet de renforcer les muscles anti-gravité et d’améliorer la coordination œil-main ainsi que la respiration, la déglutition et le développement du contrôle de la tête et du tronc. De plus, il s’agit d’une activité amusante qui peut améliorer l’estime de soi et le sentiment d’appartenance d’un enfant.