Vous planifiez de travailler à l’étranger?Et vous avez besoin de traduire votre CV en anglais pour pouvoir accéder à une entreprise multinationale ? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous donner des conseils pour réussir rapidement à le faire suivant les règles du pays. Comment procède-t-on ?

Quelles sont les spécificités d’un CV en anglais ?

Un recruteur francophone a bien sûr un point de vue différent de celui d’un recruteur anglophone. Chaque pays à sa façon de faire en termes de recrutement et d’embauche. Vous devez absolument traduire votre CV dans la langue du pays, mais surtout, suivant les exigences des entreprises anglophones. Commencez par chercher un modèle de CV anglais pour remplacer celui que vous utilisez d’habitude. En effet, la traduction de CV en anglais nécessite un modèle spécial et un côté technique. Vous pouvez facilement le télécharger sur Internet si besoin. Tout d’abord, montrez et prouvez que vous avez une maîtrise de la langue anglaise. C’est même un impératif pour pouvoir obtenir un poste à l’étranger. Pour ce faire, utilisez les termes techniques et le vocabulaire exigé par une candidature anglo-saxonne. Si vous ne réussissez pas ce défi, le recruteur le remarquera immédiatement.

Pour plus de sécurité, faites-vous aider par des proches ou par Ie web. Faites des recherches sur les types de CV que les Anglais utilisent en général. Servez-vous des exemples ou encore téléchargez des logiciels fiables qui pourront le traduire à votre place. La traduction automatique est le seul moyen de ne pas se tromper sur le sens des phrases. Mentionnez d’ailleurs votre degré de capacité à lire, comprendre et parler en anglais.

Focus sur le modèle de CV en anglais

La traduction de CV en anglais repose sur plusieurs critères. Le style de rédaction, la syntaxe, le vocabulaire, la sémantique et la morphologie utilisés par le candidat. Tous ceux-ci devront être maîtrisés pour ne pas vous porter préjudice. La présentation du CV devrait commencer par un en-tête sobre et pas trop chargé. Vous pouvez déjà éliminer la photo, car ce n’est pas très demandé par les recruteurs anglais pour écarter toute discrimination. Ne mettez pas non plus votre pays d’origine, ni votre statut familial. Vos coordonnées complètes suffisent pour l’instant. Mettez vos contacts bien en évidence. Le courrier électronique est très sollicité dans un pays européen. Pour mettre en valeur vos formations, traduisez vos types de contrat, puis l’intitulé et la description de chacun de vos anciens postes. Comparez-le bien au modèle de CV anglais que vous avez en votre possession.

Faites ensuite la liste de vos formations, diplômes et mentionnez aussi vos anciens établissements. Les expériences professionnelles devront toujours suivre dans un ordre croissant. Mettez des références pour que les entreprises puissent vous accorder leur confiance. Les lettres de recommandation sont obligatoires et devront également être traduites en anglais. Puis, aux États-Unis, les réseaux sociaux sont très utilisés. Mettez les liens menant à vos profils. Ces derniers seront sûrement consultés par les recruteurs avant de prendre leur décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *