Maison de soins infirmiers ou Maison de retraite : Faites la différence

Les options de soins de longue durée pour les personnes âgées sont plus variées que jamais. Mais décider quelle option est la meilleure pour soi-même ou pour un proche peut être compliqué. Un bon point de départ consiste à déterminer le niveau de soins qui convient le mieux à votre situation. Dans cet article, nous vous aiderons à comprendre les différences entre les maisons de repos et les résidences-services, et à déterminer lequel est le bon choix. L’assistance à l’autonomie est principalement un environnement résidentiel. Tandis que les maisons de soins infirmiers – également appelées établissements de soins qualifiés – sont considérées comme des environnements médicaux.

Pour clarifier la distinction, voici un résumé de quelques différences clés entre les deux.

Services médicaux

Assistance à l’autonomie

Dans un Ehpad Lille, les résidents ont accès à différents niveaux de soins médicaux en fonction de leurs besoins individuels. Par exemple, un établissement peut assurer le transport pour les rendez-vous chez le médecin ou aider à la prise de médicaments. Certains établissements de vie assistée offrent des espaces spéciaux pour les personnes atteintes de démence ou de troubles affectant la mémoire.

En général, les personnes en établissement d’hébergement assisté sont assez en bonne santé.

Maison de soins

Dans une maison de retraite, les soins médicaux sont dispensés 24 heures sur 24. Un personnel soignant aide à soigner les résidents souffrant de maladies chroniques. Des services de réadaptation tels que la physiothérapie, l’ergothérapie, l’inhalothérapie et l’orthophonie sont proposés à ceux qui en ont besoin. Certains résidents y vivent à long terme, et d’autres sont admis pour une période de réadaptation plus courte après un séjour à l’hôpital.

Espace de vie

Assistance à l’autonomie

Dans un centre de vie assistée, les personnes vivent souvent dans des appartements individuels ou partagés avec cuisine, chambre et salle de séjour. Certains établissements proposent des espaces meublés. Les espaces communs invitent les résidents à partager les repas et les activités s’ils le souhaitent.

Maison de soins

Dans une maison de retraite, les personnes disposent généralement de chambres individuelles ou partagées avec salle de bain attenante. De nombreuses maisons de soins ou établissements de soins spécialisés disposent d’espaces communs où les résidents peuvent partager des repas ou participer à des activités ensemble.

Assistance aux activités quotidiennes

Assistance à l’autonomie

Si les résidents d’un établissement de vie assistée ont besoin d’aide pour leurs activités quotidiennes, comme se laver ou s’habiller, ces services sont fournis. Des services de blanchisserie, d’entretien ménager et de préparation des repas sont offerts aux résidents qui en ont besoin.

Maison de soins

Dans une maison de retraite, la plupart des personnes ont besoin d’une aide plus importante pour s’occuper de leurs besoins quotidiens. Les membres du personnel aident les résidents à se laver, à s’habiller, à utiliser les toilettes et à prendre leurs médicaments. Les repas sont préparés par un personnel de cuisine, et le personnel s’occupe de la lessive et du nettoyage des résidents.

Activités récréatives

Assistance à l’autonomie

L’une des caractéristiques des établissements de vie assistée est le large éventail d’activités proposées aux résidents. Les recherches montrent que rester physiquement actif – Source de confiance et socialement connecté – est crucial pour maintenir la santé des personnes âgées.

La plupart des établissements d’hébergement assisté offrent des possibilités d’exercice physique, d’expression créative et de socialisation. Certains proposent également des services religieux et des possibilités de bénévolat au sein de la communauté.

Maison de soins

Dans les maisons de retraite, la variété des activités de loisirs peut être plus limitée. De nombreuses maisons de retraite proposent des cours d’art, une chorale, des cours de cuisine, de la zoothérapie, des cours éducatifs et des jeux stimulants pour les résidents.

Les activités d’exercice sont souvent supervisées par des kinésithérapeutes qui s’efforcent d’aider les résidents à acquérir de la force, à améliorer leur mobilité et à prévenir les chutes. Une étude de 2018, menée par une source fiable, a montré que ces séances d’activité physique supervisées ont des effets bénéfiques importants sur la santé des résidents des maisons de soins de longue durée.

Repas

Assistance à l’autonomie

Dans un établissement de vie assistée, les résidents peuvent cuisiner eux-mêmes dans leur kitchenette ou prendre leurs repas dans les salles à manger communautaires.

Certains établissements proposent des services de livraison de repas payants. Les salles à manger peuvent rester ouvertes toute la journée ou peuvent servir des repas à des heures fixes tout au long de la journée.

Maison de soins

Dans une maison de retraite, les diététiciens préparent les repas des résidents. En fonction de leurs souhaits personnels et de leur mobilité, les résidents peuvent être servis dans leur propre chambre ou dans une salle à manger commune. Des aides personnelles sont généralement disponibles pour aider les résidents qui ont des difficultés à se nourrir par eux-mêmes.

Coût

L’Association américaine des soins de santé a indiqué que le coût des soins en maison de repos est environ le double du coût des résidences pour personnes âgées. Pour les résidents qui paient de leur poche, le coût annuel d’une chambre semi-privée dans une maison de soins infirmiers est d’environ 89 000 dollars, tandis qu’un établissement de vie assistée coûte environ 48 000 dollars par an.

Couverture d’assurance

L’assurance maladie couvre certains coûts d’une maison de soins infirmiers ou d’un établissement de soins infirmiers spécialisés si vous devez y être pour vous remettre d’un problème de santé, d’une opération ou d’une blessure. Mais, vous devez généralement couvrir vous-même certains frais si votre séjour se prolonge au-delà de 20 jours.

L’assurance maladie ne prend généralement pas en charge l’aide à la vie autonome ni l’aide aux soins de garde (aide aux activités de la vie quotidienne).

Certains programmes Medicaid d’État prennent en charge l’aide à la vie autonome ou les soins en maison de retraite, mais les règles varient d’un État à l’autre. Certains États peuvent exiger des bénéficiaires de Medicaid qu’ils dépensent leurs fonds avant que Medicaid ne commence à payer les services.

Selon Medicare.gov, certaines personnes investissent dans des polices d’assurance de soins de longue durée pour couvrir leurs frais, mais les prestations spécifiques varient selon les régimes.

Certaines polices ne couvrent que les soins dans une maison de soins infirmiers, tandis que d’autres incluent les soins à domicile et les installations de vie assistée.

Avant de souscrire une assurance de soins de longue durée, assurez-vous de lire attentivement les dispositions afin de comprendre à l’avance ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *